Aller au contenu

Les Dominicains

Les Dominicains

unnamed

A l'origine

Saint dominique

Saint dominique

On appelle les frères prêcheurs « Dominicains » du nom de leur fondateur : saint Dominique, un prêtre espagnol qui a consacré une douzaine d’année (1204-1217) à des missions d’évangélisation dans le Sud-Ouest de la France. La vieille religion catholique y était en mauvaise passe, attaquée par les partisans d’une forme très radicale de religion : le catharisme. Là germa peu à peu pour Dominique la figure d’un Ordre à venir, dont le nom officiel serait « Ordre des frères prêcheurs ». Ces personnes méritaient de connaître le vrai visage de Jésus et Dominique était ému qu’ils ne le connaissent pas. Il annonce l’évangile, et fut peu à peu suivi par des frères.  On dit de Dominique « comme il aimait tout le monde, tout le monde l’aimait. »

Les piliers de la vie dominicaine

Les piliers de la vie dominicaine

LA VIE COMMUNE

LA PRIÈRE

L'ÉTUDE

Dominique avait commencé des études dans une des premières universités, à Palencia. Il aura le souci que les frères reçoivent la meilleure formation intellectuelle, pour être en capacité de comprendre tant les questions de leurs contemporains que les réponses du dépôt millénaire de la foi.

LA PRÉDICATION

LA PRÉDICATION

Dès l’origine, les dominicains ont été impliqués dans les formations catéchétiques, bibliques, théologiques, spirituelles, philologiques et philosophiques, car leur étude ne tend pas seulement à les former pour eux-mêmes, mais aussi à aider les autres sur leur propre chemin de foi.